COMMUNICATION

NON VERBALE

La communication non verbale prends de plus en plus de place dans la communication générale.

Suite à l’émergence des neurosciences et à la compréhension du fonctionnement du cerveau, nous arrivons de mieux en mieux à le cartographier et donc à analyser la communication du corps.

Selon Albert Mehrabian, né en 1939 en Iran, psychologue et professeur de psychologie à l'université de Californie, il existe une théorie de la communication qui expliquerait que notre communication serait répartie de la manière suivante :

 

Les cinq dimensions du non verbal

 

L’expression « non verbal » demande à être définie précisément.

Dire qu’est non verbal ce que ne sont pas les mots revient à fabriquer une définition si floue qu’elle ne peut pas être opérationnelle.

Le non verbal peut, sans difficultés, être regroupé en cinq grandes catégories de base :

  • le périverbal,

  • le para verbal,

  • l’infraverbal,

  • le supra verbal,

  • le préverbal (1)

 

L'identification de ces catégories permet de comprendre en outre, pourquoi plutôt que penser une science du non-verbal unique, il semble plus efficace scientifiquement de penser la réalité non verbale au croisement de disciplines diverses.

  • Le périverbal peut être considéré comme la première dimension non verbale.
    C’est l'espace et le temps dans la communication.
    Une discipline, la proxémique organisée autour et à partir du travail d’Edward Hall (2) en a fait son champ d'expertise à la fin des années 1960, en montrant comment les dimensions de l'espace et du temps, foncièrement culturelles, structurent nos comportements à notre insu.

  • Le paraverbal comprend les sons produits lors des communications, le ton, le timbre, l' intonation de la voix.
    Les linguistes à partir du travail sur la prosodie se sont emparés de cette dimension, qui fait partie pleinement de leur champ  de compétences.

  • L'infraverbal comprend les codes non décodables consciemment, les odeurs,  mais aussi les couleurs par exemple.
    Dès que nous parlons d'effet subliminal ou que nous évoquons les "effets d'exposition" "effets d'amorçage", nous évoquons en fait l'infraverbal. Ce terrain est de plus en plus défriché par les scientifiques, d'abord parce qu'il est démontré aujourd’hui, que la réalité subliminale modifie les comportements, mais plus encore parce que toutes les études récentes procédant par IRM, montrent que ce qui est perçu comme subliminal, c'est à dire non décodable consciemment, laisse pourtant des traces cérébrales dans le cerveau capable de décoder des images qui durent moins de 1/50000 de seconde (3).

  • Le suppraverbal comprend les signes distinctifs (montres, marques...), qui sont partie intégrante du non verbal.
    Produit de choix conscients faits par l'individu, il traduisent le plus souvent sur le corps l'état des rapports sociaux, ce qui fait que cette dimension au coeur de tout travail sémiotique, éthnnologique ou anthropologique, intéresse la sociologie, la psychologie et de manière générale toutes les sciences sociales ou humaines. Des disciplines aussi pragmatiques que le marketing et la publicité ont fait des signes supraverbaux le coeur de leur expertise.

  • Enfin, pour en finir avec le non verbal,  la dimension préverbale dont ne rendent pas vraiment compte ni l'infraverbal ni le supraverbal.
    Lorsque nous sommes en interaction,
    la communication préverbale nous permet d'obtenir une grille de lecture indépendante du verbe, c'est à dire qu'elle permettra d'obtenir des informations complémentaires du verbe qui viendront le valider ou l'invalider. Elle permet donc d'obtenir le coup d'avance dans l'accompagnement. Elle se base essentiellement sur les micro expressions du visage, les auto contacts, les gestes, les postures... C'est donc dans cette dimension que je me suis spécialisé et dans laquelle j'exerce.             

 

La communication est elle toujours juste ?

La réponse, bien entendu est non. On estime que la communication non verbale serait juste à un taux de satisfaction de 70%.

Bien des aspects extérieurs peuvent venir influencer une communication globale, biais systémique, environnement, croyance etc...

Elle permet d'avoir une grille de lecture complète sur un instant T, ainsi que de pouvoir déterminer avec une grande précision l'état interne, les émotions sous-jacentes et le langage corporel.

Cependant elle s’est s’affranchie d’une situation culturelle par son prisme universel d’observation.

Comment me former à la Communication Non Verbale ?

La formule d'initiation et de perfectionnement à la communication non verbale se passe en 4 parties.

 

- la première : initiation sur les bases de la communication non verbale ainsi que des fausses croyances que l'on à apprises tout au long de notre vie. 

durée : 5 heures 

format : en présentiel ou via Skype. Vous obtiendrez en plus de l'initiation, plusieurs fichiers PDF afin de vous entrainer, vous perfectionner, un suivi auprès du formateur ainsi qu'un travail sur vidéo durant la formation.

Prix : en individuel 200euros

          en groupe 150euros (minimum 5 personnes)

- la deuxième : perfectionnement des bases, et approfondissement des connaissances globales de la communication non verbale.

durée : 5 heures 

format : en présentiel ou via Skype. Vous obtiendrez en plus de l'initiation, plusieurs fichiers PDF afin de vous entrainer, vous perfectionner, un suivi auprès du formateur ainsi qu'un travail sur vidéo durant la formation.

Prix : en individuel 250euros

          en groupe 200euros (minimum 5 personnes)

Il est impératif d'avoir validé la première session avant de s'inscrire pour le deuxième module.

-la troisième : initiation à la détection de mensonge. 

Mise en pratique de la détection de mensonge, initiation globale, pratique.

durée : 5 heures 

format : en présentiel ou via Skype. Vous obtiendrez en plus de l'initiation, plusieurs fichiers PDF afin de vous entrainer, vous perfectionner, un suivi auprès du formateur ainsi qu'un travail sur vidéo durant la formation.

Prix : en individuel 300euros

          en groupe 250euros (minimum 5 personnes)

Il est impératif d'avoir validé la première et deuxième session avant de s'inscrire pour le troisième module.

- La quatrième : perfectionnement à la détection de mensonge.

L'objectif de ce module est de faire de vous des détecteurs de mensonge à hauteur d'une réussite à 80%

Perfectionnement sera le maître mot.

durée : 5 heures 

format : en présentiel ou via Skype. Vous obtiendrez en plus de l'initiation, plusieurs fichier PDF afin de vous entrainer, vous perfectionner, un suivi auprès du formateur ainsi qu'un travail sur vidéo durant la formation.

Prix : en individuel 400euros

          en groupe 300euros (minimum 5 personnes)

Il est impératif d'avoir validé la première, deuxième et troisième session avant de s'inscrire pour le dernier module.

Pour prendre rendez-vous, rien de plus simple :

Envoyez un mail à : mathieu_labro@msn.com ou par téléphone au : 07 72 32 46 09

Vérifiez que votre mail mentionne les éléments suivants :

  • Votre nom

  • Une adresse mail de contact valide et/ou un numéro de téléphone

  • Une description succincte de votre demande

 
 
 
 

MATHIEU LABRO

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

PRISE DE RENDEZ - VOUS  //  INFO

07 72 32 46 09

  • LinkedIn Social Icône

RETROUVEZ - MOI SUR LINKEDIN

© 2018 MATHIEU LABRO    Tous droits réservés    MENTIONS LEGALES